Pole-dEchanges-Multimodal-Beziers-025.jpg
PEM BÉZIERS : LE PROJET
Visite virtuelle du Projet PEM Beziers

Visite virtuelle du Projet PEM Beziers

Lire la vidéo
VISITE VIRTUELLE DU PROJET
 
OBJECTIFS ET ENJEUX
 

Avec plus de 1,4 million de visiteurs par an, la gare de Béziers est aujourd’hui la 5e gare de la région Occitanie en termes de fréquentation.
Elle connecte un bassin de vie de 300 000 habitants aux villes moyennes et métropoles régionales. 

 

Un Pôle d’Échanges Multimodal est un lieu d’échanges où se connectent différents modes de transports :
trains, voitures, transports en commun, circulations douces pour faciliter les déplacements et besoins de tous les usagers.

 

Faire de l’actuel gare de Béziers un véritable Pôle d’Echanges Multimodal s’inscrit donc à la fois dans la stratégie de développement de la ville de Béziers et dans la dynamique portée par la région de développer les transports collectifs pour diminuer les déplacements “tout voiture“.

Pole-dEchanges-Multimodal-Beziers-032.jpg
LES PRINCIPAUX OBJECTIFS DE CE PROJET SONT DE :
  • Connecter gare ferroviaire, nouvelle gare routière et futur transport en commun en site propre (TCSP) pour améliorer l’intermodalité des actifs, touristes, personnes à mobilité réduite et de tous les biterrois.
     

  • Adapter et densifier l’offre de services aux voyageurs.
    Il s’agit d’une gare d’intérêt national qui doit s’adapter aux évolutions de services aux usagers.

     

  • Optimiser la localisation et le fonctionnement des services SNCF dans le bâtiment tout en développant l’implantation de commerces dans la gare.
     

  • Répondre aux enjeux de renouvellement urbain et d’amélioration de l’interconnexion nord/sud et est/ ouest autour de l’actuelle gare SNCF.
     

  • Permettre une continuité de parcours entre le centre-ville, l’Allée Paul Riquet, le Plateau des Poètes, la Gare et le quartier du Quai Port Neuf.
     

  • Décongestionner les axes routiers autour de la gare.
     

  • Donner plus de place aux piétons avec des espaces confortables, “revégétalisés“ et des itinéraires lisibles.
     

  • Créer une véritable porte d’entrée dans la ville pour les échanges locaux, régionaux et nationaux.

SIMULATION DEPUIS L'AVENUE DE VERDUN
SIMULATION DEPUIS L'AVENUE DE VERDUN

press to zoom
BOULEVARD DE VERDUN AVANT/APRÈS
BOULEVARD DE VERDUN AVANT/APRÈS

press to zoom
RUE DU LIEUTENANT PASQUET
RUE DU LIEUTENANT PASQUET

press to zoom
SIMULATION DEPUIS L'AVENUE DE VERDUN
SIMULATION DEPUIS L'AVENUE DE VERDUN

press to zoom
1/3
AMÉNAGEMENTS PRÉVUS
 
CRÉATION D’UNE GARE ROUTIÈRE

Création d’une gare routière comprenant 19 quais bus, 31 lignes, une agence commerciale de transport, un bâtiment d’exploitation et une station d’arrêt sur le boulevard de Verdun..

CRÉATION D’UNE DÉPOSE-MINUTE

Aménagement d’un espace réservé à la dépose ou la récupération rapide de passagers de la gare ferroviaire et/ou de la gare routière (capacité 20 véhicules en stationnement court, 25 véhicules en circulation)

RÉNOVATION DU PARVIS NORD
  • Végétalisation du site pour créer un trait d’union entre la gare et le Plateau des Poètes situé à proximité 
     

  • Aménagement d’espaces réservés aux taxis, pompiers, services internes, VTC…
     

  • Développement de voies de déambulation en mode doux (piétons, vélos) 
     

  • Réhabilitation des escaliers historiques et du mur de soutènement existants 
     

  • Création d’espaces de stationnement vélos.

CRÉATION D’UN PARVIS SUD

Afin d’optimiser la circulation des voyageurs, de faciliter l’accès à la gare depuis le sud de la ville et de créer une continuité urbaine nord/sud.
 

L’accès à ce parvis végétalisé se fera depuis la rue du Lieutenant Pasquet par un escalier monumental et/ou une rampe d’accès utilisable par les personnes à mobilité réduite.

CRÉATION D’UN PARKING

Restauration de l’ancienne halle Sernam et transformation en parking.

À terme, le site pourra accueillir le même nombre de places automobiles que l’ancien parking (320 places) et proposera aussi :

  • 7 places réservées aux PMR 

  • des places de covoiturage 

  • 16 places avec borne de recharge pour véhicule électrique ;

  • 78 places sécurisées vélos 

  • 25 places sécurisées pour les deux roues motorisés.

Pole-dEchanges-Multimodal-Beziers-033.jpg
RÉNOVATION DU BÂTIMENT VOYAGEURS
  • Réfection de la façade du bâtiment
     

  • Redéploiement et rénovation des espaces dédiés au personnel SNCF
     

  • Optimisation de la gestion des services aux voyageurs (informations, signalétique, consignes, toilettes…)

CRÉATION D’UNE PASSERELLE ENJAMBANT LES VOIES

Construction d’une passerelle de 90 m de long, permettant le franchissement des voies ferrées, une meilleure liaison entre le Nord et le Sud de la Ville, une meilleure accessibilité aux quais (y compris pour les PMR)

MISE EN ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNEES À MOBILITÉ RÉDUITE
  • Assistance aux personnes à mobilité réduite du départ à l’arrivée en gare

  • Mise en place d’ascenseurs pour accéder aux voies

  • Mise aux normes des quais et réfection de l’éclairage

TRAVAUX DE VOIRIE

1) rue du Lieutenant Pasquet

  • Réaménagement de la rue qui deviendra la voie d’accès au nouveau parking 
     

  • Création d’un cheminement piéton sur un talus végétalisé le long de la rue (trottoir nord) afin de créer une articulation piétonne entre le pont du Midi et le nouveau parvis de la gare. 

 

2) boulevard de Verdun

  • Réaménagement partiel du boulevard et des carrefours adjacents depuis le rond-point N. Armstrong jusqu’au niveau de la dépose-minute.
     

  • Création d’une piste cyclable à double sens du parvis de la gare au rond-point N. Armstrong.
     

  • Création d’une voie montante et descendante dédiée aux bus (suppression en contrepartie d’une voie dédiée aux véhicules légers).
     

  • Création d’une station de bus aménagée, parallèle au parvis.
     

  • Élargissement des trottoirs pour améliorer les cheminements piétons.
     

  • Végétalisation du boulevard par la plantation d’un alignement d’arbres, dans la continuité de l’allée Gambetta.
     

  • Création d’un talus végétalisé en lieu et place de l’actuel mur de soutènement.